Le monument aux morts

L’emplacement du monument aux morts, situé le long de la rue Aristide Briand, près du bois de l’Arsot, a été choisi au terme d’une coopération entre élus et anciens combattants.
Cette implantation permet d’interrompre la circulation pendant les cérémonies et favorise ainsi le recueillement.

Ce mur de granite porte le nom des Offemontois, morts pour la France, pendant les guerres de 1914-1918, 1939-1945, les guerres d’Indochine et d’Algérie. Il porte également le nom des hommes des commandos, morts au champ d’honneur pour la liberté de Belfort et de ses environs, les 20, 21 et 22 novembre 1944, ainsi que les soldats portés disparus.

La stèle du Docteur Pierre

Située à proximité du monument aux morts, la stèle du Docteur Pierre a été érigée en remplacement de la tombe-stèle se trouvant dans le bois de l’Arsot et portant l’inscription : « Ici a voulu reposer le Docteur Pierre (1917-1985) en mémoire de ses camarades du 3e commando d’Afrique tombés au bois de l’Arsot le 22-11-1944 ». Cette inscription a été reportée sur la nouvelle stèle.

Le monument du Maquis de Chérimont

Ce monument se dresse au lieu-dit « Le Pertu » à l’orée de la forêt communale d’Offemont.
Sur l’obélisque de granite est portée l’inscription : « Ici 20 français ont été massacrés par les Allemands le 26-09-44 ». Leurs corps ont été découverts par un agriculteur au printemps 1945.

Le monument un Pont sans fin

Ce double pont, qui pointe à la fois vers le Lion de Belfort et vers le Port d'Alger, est dédié à la mémoire des Commandos d'Afrique qui ont vaillamment combattu pour assiéger le fort de Roppe et éviter que les Allemands ne reprennent Belfort.
L'inauguration de ce pont, réalisé par l'artiste américain Oscar TUAZON, situé à côté de la caserne des pompiers de Valdoie, a eu lieu le 19 novembre en présence de M. le Préfet, Hugues BESANCENOT, du Maire d'Offemont, Pierre CARLES et du Maire Junior, Maëlle VANDEMEULEBROUKE, du Directeur de la CLÉ, Assad MOKHENACHE et ses équipes très présentes sur ce projet, de personnalités politiques, de représentants de l'armée, de représentants d'anciens combattants de Valdoie et d'Offemont, du maître d'œuvre et du réalisateur du projet.
Pour approfondir le sujet vous pouvez consulter :
- l’ouvrage Les Morts à l’œuvre de Vinciane DESPRET.
- Le magazine Offemont Réalités de Février 2017 en page 55
- Le Témoignage de Jean Delvigne - (mairie-de-cravanche.fr).
- L’ouvrage Commandos d’Afrique de l’île d’Elbe au Danube de Patrick de Gmeline.